ACTUALITÉS

La Mairie lance sa Campagne

La Mairie lance sa Campagne

Surprise du jour, dans nos boites à lettres, un joli fascicule de papier verni à la gloire des actions de la Marie, l'arque-type même d'un tract de campagne sur les grandes réalisations effectuées durant cette législature.

La campagne est lancée ? Il est évident qu'avec les fonds des contribuables, on peut sans problème faire imprimer ce type de « prospectus » il faudra quand même, à un certain moment les déclarer sur les comptes de campagne, apparemment, le « Mag de la Mairie « ne suffit plus à M. le Maire pour' s'auto-congratuler sur les « actions de la municipalite » !

Mais revenons au sommaire :

Une première page pour présenter le sujet, dans une droite lignée de campagne électorale, le petit laïus du Maire, digne d'une profession de foi !

Propreté, si un service ad-hoc a été créé, le retour des habitants n'est pas le même en fonction de qui se trouve face à vous, nous recevons énormément de doléances surtout à Carnon, où la propreté laisse à désirer, une première constatation

La Sécurité !!! Alors là, chapeau !!! comment avec le reclassement de Mauguio Carnon en territoire de conquête républicaine, après avoir été classé en ZSP , vous nous annoncez un renforcement des effectifs, la création d'un centre de protection urbaine, la reprise de voisins et mairie vigilants, le rédacteur oublie simplement que c'est par nos actions et nos courriers que ces décisions ont été prises en un mois ! En effet, c'est suite notre courrier au Maire et au Préfet déposés début novembre, que ces décisions ont été prises fin novembre. Nous avions constaté cette montée d'insécurité et les craintes des citoyens sur toute la commune, Mauguio, augmentation des cambriolages, Les Garrigues vols et dégradations et Carnon ! Open bar après la fermeture du bureau de Police où les vols dégradations agressions et trafics en tout genres se sont multipliées ! Nous persistons à dire que si nous n'avions pas fait cette action vers le représentant de l'état et du Maire, nous serions encore dans cette situation d'insécurité, le Maire lui-même, en Conseil Municipal a reconnu que la sécurité n'était pas une de ses préoccupation ! Il faudrait rendre à César la moindre des choses !!! !

L'espace public beaucoup d'investissement sur Carnon, en effet mais, ne sommes nous pas devant les errements des travaux du lido ? Le plus gros investissement sur Carnon depuis des années !

Et où en est-on du mur antibruit de la RD 189 ?

Proximité ! Oui avec « Allo Mairie » où les hôtesses sont souvent démunies d'explications, mais font au mieux, tandis que les courriers postés 18 mois plus-tôt n'ont toujours pas de réponses,

le sport !  Oui avec la création de cette base nautique sur un site submersible, grâce aux subventions de la Région, où 80% des utilisateurs ne sont pas de la commune, sans parler des complications occasionnées par le stationnement des régatiers en particulier pour le stationnement des remorques à bateaux sur les places habitants !

Nous passerons sur les autres chapitres, sauf en dernier lieu les appartements ! Nous savons que la Font de Mauguio n'aura que très peu d'impact sur nos jeunes en accession à la propriété, beaucoup trop cher ! idem pour l'attribution des appartements sociaux nous savons que seuls 5% de ces appartements seront attribués à des melgoriens ! sujets à réflexion s'il en est !

Alors, après la lecture de cette brochure, nous pensons que le Maire démarre mal sa campagne, ses arguments ne sont pas crédibles et le seul engagement constaté dans la commune c'est les travaux de la Font de Mauguio après treize années de gestation, belle réussite en effet, les électeurs jugeront par eux-même des « engagements tenus ».

 

Déviation Jean Moulin, Rien de Nouveau

Déviation Jean Moulin, Rien de Nouveau

Malgré que notre Édile se soit déplacé sur le site, malgré ses déclarations et ses promesses de mettre en place une signalisation adéquate dans les plus brefs délais, rien absolument rien n'a été fait ! pire, plus aucun responsable de la Mairie ne se déplace pour constater, jour après jour, l'étendue des dégâts !

Si les riverains n'ont plus, pour le moment, certains désagréments dû au bruit, aux passages des engins de chantier et surtout aux poussières soulevées par tous les véhicules empruntant cette voie, situation non seulement invivable, mais avec des conséquences importantes sur l'impact écologique environnementale ainsi que sur la santé de gens dont certains déjà sous l'emprise de maladies des voies respiratoires.

Ils doivent en plus, supporter la mauvaise humeur des usagers qui, se fiant à leurs GPS sont obligés de faire demi-tour rue Jean Cocteau et repartent vitesse grand V sans aucune retenue de sécurité ! Pire, nous avons dû intervenir pour séparer deux d'entre eux qui en étaient venus aux mains ! Incroyable !

Il faudrait nous expliquer combien de temps faut-il à un employé municipal pour confectionner un panneau de déviation et venir l'implanter au carrefour de l'avenue Jean Moulin et l'avenue Jean-Baptise Clément ! pour détourner les usagers vers la route de Lunel !

Faut-il voter en CM un budget particulier pour une planche de un mètre et un peu de peinture ?

Faut-il envoyer un fonctionnaire en stage !

A moins que l'élaboration de ce panneau ne coûte plus chère que cinq années de procédures perdues contre l'association Vive Carnon libre

Nous nous devons d'avoir une explication au moins avec l'élu aux travaux devant cette situation qui, faut-il le répéter; a été constatée par le Maire en personne s'engageant à donner rapidement satisfaction aux riverains plus en plus qu'excédés !

Les choses seraient-elles similaires si ces travaux se trouvaient dans l'environnement proche du Maire ou de certains de ses élus ? On peut réellement se poser la question, à moins que, le Maire et certains élus ne fassent payer à ces melgoriens le petit score qu'ils ont fait dans ce secteur aux municipales, toutes les suppositions sont envisageables !

Une fois de plus, les électeurs du secteur ont pu apprécier les compétences des cabinets chèrement payés ainsi que des décideurs locaux et de leurs représentants.

Nous savons ce que valent les promesses , elles rendent les enfants joyeux !!!

Les melgoriens se rendent compte, qu' avec ces travaux, qu'il y a beaucoup entre le discours, les réunions publiques et la réalité, prenant de fait au sérieux nos avertissements sur les conséquences de cet immense et coûteux chantier de la Font de Mauguio.

 

Travaux Jean Moulin Le Foutoir !

Travaux Jean Moulin Le Foutoir !

Alors qu'au dernier conseil municipal, le Maire vantait les mérites des entreprises officiant sur la Font de Mauguio qui, selon lui, n'apportait pas ou peu de désagréments aux riverains, nous constatons une fois de plus, les effets et les conséquences de ces travaux sur l'environnement des habitants, problèmes soulevés par nos soins au cours de ce conseil

Quelle ineptie et quel manque de compétence concernant les travaux de l'avenue Jean Moulin qui, soit dit en passant, ressemble plus à une piste du Paris Drakkar qu'à une avenue de village et que dire du balisage de la nouvelle déviation mise ne place !

Suite à la coupure de l'avenue jean Moulin , une déviation a été mise ne place dernièrement en direction de la rue André Maurois, qui aboutie rue Jean Cocteau , mais celle-ci est barrée sur le débouché de cette même avenue. Du coup, les usagers qui utilisent cette déviation sont obligés de faire demi-tour, pour repartir vers l'avenue Jean moulin via la rue André Maurois afin de reprendre la direction de l'avenue Jean-Baptiste Clément vers Lunel, situation digne d'une caméra cachée

Où sont les panneaux de déviation ?

Les seuls panneaux en place font état d'une fin des travaux en 2018 ! se serait-on trompé d'année ? Ou sommes-nous autant en retard sur les échéances ? Ou sommes-nous devant des incompétences avérées ?

Cette situation, devenant tendue entre les riverains excédés et agressés par ces usagers énervés nous avons pris attache auprès des services techniques et leur avons demandé de mettre en place une signalisation adéquate.

En fait, ces travaux sont sous tutelle de la SPLA et ce serait à ce service de mettre en place cette déviation.

Question 1) : Qui est le Président de la SPLA : M. Bourrel

Question 2): qui se doit de veiller à la sécurité et la salubrité de la commune : le Maire, M. Bourrel dans les deux cas, foutoir !

Durant cette communication téléphonique avec le responsable du service Technique, il nous signale la difficulté de faire respecter les panneaux de déviation, cela peut se concevoir au regard du peu de civilité de certains de nos concitoyens, mais dans cette situation, la présence permanente d'un garde municipale serait une solution crédible pour faire respecter cet arrêté municipal.

Nous l'avons invité à en faire la demande auprès du DGS de la Mairie.

De passage cet après-midi sur le site, nous constatons qu'aucun panneau de déviation n'est positionné et que les usagers continuent allègrement à emprunter cette voie sans issue au grand dam des riverains!

Belle constatation d'incompétence, une de plus, de la SPLA et de la Mairie .

Faudra-t-il aller déposer à la Gendarmerie pour avoir un peu de sécurité, puisqu'il semblerait que ce soit la seule solution envisageable pour la sécurité des riverains, nous le ferons si cela s'avère nécessaire

Certains nous reprocherons encore une fois nos critiques, mais les constations sont là

 

 

 

Carnon ,Insécurité, dégradations La série continue !

Carnon ,Insécurité, Dégradations

La Série Continue !!!


Il semblerait que les annonces de notre Maire sur les actions à mener devant la montée de l'insécurité et les dégradations constatées par nos concitoyens carnonnais, n'aient pas porté ses fruits, puisque ces faits perdurent encore et encore !

De nouveaux commerces cassés, dont certains en récidive, ras-le-bol des contribuables carnonnais qui constatent et vivent cette insécurité allant jusqu'à, pour certaines personnes plus vulnérables, éviter de sortir à partir d'une certaine heure ! jusqu'à quand ces électeurs vont supporter cette situation avant qu'il ne se passe un évènement grave dont il faudra bien en assumer les conséquences !

Nos élus ne pourront pas se retrancher derrière la « calinothérapie » préconisée par le Maire en 2015, rien n'aura été fait durant les mandatures successives de cette municipalité dans le domaine de la sécurité, quoiqu'on en dise ! et nous en constatons les résultats aujourd'hui, le Maire ayant reconnu, en Conseil Municipal, que la sécurité n'était pas prioritaire dans sa politique globale.

Devant cette situation, nous comprenons l' exaspération des habitants et surtout des commençants qui constatent la destruction de leurs outils de travail, ne sachant pas, avec les récidives, comment les assurances pourront les indemniser !

Carnon serait-il devenu une zone de non droit passé une certaine heure ?

Où en est-on de la remise à jour de « voisins vigilants » présenté à grand renfort de supports informatiques, combien de personnes se sont portées volontaires, notamment sur Carnon Est, pour assurer cette action ; quels sont leurs secteurs et surtout comment les solliciter !

Un Policier Municipal, aujourd'hui retraité, m'a contacté dernièrement par courrier et m'a expliqué comment fonctionnait la Police municipale il n'y a pas si longtemps, EN TROIS HUIT ! La suggestion est tout à fait à l'ordre du jour, il fallait simplement l'adapter aux nouvelles réglementations d'emplois des agents territoriaux, cet argument aurait pu être une réponse rapide aux premières dégradations constatées et subies, mais la Mairie avait d'autres projets prioritaire plus importants, surtout en matière de constructions immobilières

Cette proposition de fonctionnement de la Police Municipale était dans notre programme en 2014, constat que les cuisiniers pouvaient être force de proposition une fois de plus.

Les citoyens et contribuables de Mauguio et Carnon n'en peuvent plus d'attendre ces fameux renforts, ils demandent aujourd'hui 'hui que leurs impôts soient prioritairement utilisés pour leur sécurité !

Aussi, nous disons :

Assez de grands projets immobiliers, assez de nouvelle capitainerie par exemple !

Du concret en matière de sécurité , voilà, si de vraies réunions publiques avaient été mises en place, ce que les habitants de la commune, dans son ensemble, auraient demandé en priorité ! et "basta" de ces réunions « alibi » pour justifier des décisions prises en petit comité ! au détriment du bon sens et de la demande

Plus de démocratie serait bienvenu dans la gestion de la commune, même à un an des élections municipales, les contribuables souhaitent que leurs impôts soient mieux investis et prioritairement pour leur sécurité et leur qualité de vie, ils ne sont pas des vaches à lait que l'on traie pour payer des cabinets d'architectures ou d'avocats, les uns pour se faire connaître et les autres pour défendre ces projets, ou pour couvrir certaines susceptibilités à fleur de peau !


 

La Mairie, Le Maire et son adjointe Carnonnaise Déboutés et condamnés en Appel

La Mairie, Le Maire et son adjointe Carnonnaise Déboutés et condamnés en Appel

Par Arrêté de la Cour d'Appel de Montpellier en date du 18 mars, le Maire de Mauguio et son Adjointe de Carnon ont perdu, encore une fois, quatre procédures en "Appel" déposées à l'encontre du Président de l'Association « Vive Carnon Libre » , en y associant la Mairie de Mauguio, partie civile et caution de ces procédures.

Les conseils rémunérés de ces élus, auraient dû les avertir , que ces procédures étaient de toutes façons vouées à l'échec, puisque 'ne pouvant pas revenir sur les relaxes déjà prononcées.

Du coup, cette décision devrait clore quatre années de procédures engagées par le Maire de Mauguio et son adjointe carnonnaise, il convient de rappeler que les 11 procédures engagées contre le Président de « Vive Carnon Libre » ont toutes été perdues par les différends jugements durant ces quatre années.

Paradoxe, c'est ce Président que le Maire qualifiait de « procédurier « et à qui il a refusé au dernier moment, sa présence au forum des associations à Carnon sous prétexte d'une possibilité de troubles à l'ordre public ! Incroyable mais vrais !

Cette décision engendre des suites pécuniaires importantes : En effet, pour chaque dossier déposé, le Maire, fort du vote des élus melgoriens et carnonnais avait autorisation de saisir des avocats, deux pour chacun, des dossiers de 90 pages, frais d'huissiers ect et d'utiliser des fonds municipaux pour régler tous les frais inhérents à ces procès, associant de fait la Mairie à ces procédures en tant que caution.

Avec cette décision de la Cour d'Appel, le Maire de Mauguio et son adjointe de Carnon sont condamnés et dans l'obligation de payer tous les frais de justice, ainsi que tous les frais de saisies des cabinets d'avocats . Le coût de ces frais représenterait une somme équivalente à celle que le Maire compte récupérer avec la nouvelle taxe de séjour présentée en Conseil Municipal, ou pour payer les heures supplémentaires de la Police Municipale pour plus de sécurité à Carnon.

A cause de ce vote, c'est encore avec des l'argent des contribuables que ces frais seront payés ! La Mairie étant caution, remercions au passage les élus pour leur vote, ils supporteront, eux aussi, les frais de ces procès !

On voit bien du coup, pourquoi le Maire et son adjointe carnonnaise ne s'en sont pas tenus à la première décision du Tribunal les déboutant quatre ans auparavant, puisque n'assumant pas les frais importants suscités par ces procédures

Il faudra bien que M. le Maire nous rende compte des dépenses exactes supportées par les contribuables de cet entêtement juridique frisant l'abus d'autorité ! Les questions restent posées du coup ! Combien de procès sont-ils en cours ? Combien de procès seront-ils perdus et combien cela coûtera aux contribuables, avec la Font de Mauguio par exemple !

Dans ses conclusions déposées en juin 2017, le Président de « Vive Carnon Libre » avait évalué ces frais à 38000 euros, somme non contestée par les conseils du Maire et de son Adjointe. Il faut donc y ajouter les frais des dernières procédures perdues soit une somme approchant facilement les 50 000 euros, voilà une chère susceptibilité pour les contribuables locaux.

Nous espérons que devant cette cuisante défaite, le Maire et son adjointe prendront en charge sur leurs propres deniers ces frais, ce serait la moindre des choses de ne pas faire supporter ces errements pécuniaires et par respect pour les contribuables de la commune, attendons pour voir !

Du coup, quelle crédibilité le Maire et son adjointe pourront tirer de cette situation, prônant dès que possible l'obligation d'économies d'une part et qui n'ont cessé de ternir l'image de ce Président qui n'aura fait que dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas sans en arriver à la diffamation d'autre part.

Non M. le Maire et vous Mme l'adjointe de Carnon, vous n'êtes pas intouchables, puisque vous avez perdus pas moins de 11 procédures uniquement contre ce Président d'association quelle belle preuve de gestion de fonds publics ! quand on n' accepte pas la critique, on ne se présente pas à des fonctions représentatives, le statut d'élu ne donne pas tous les droits !

N'oublions pas que nous sommes déjà en campagne pour les municipales, il faudra rendre des comptes !!!!

Premier Bilan 2019

Premier Bilan 2019

En cette importante année préélectorale et à la fin du premier trimestre, nous souhaitons faire un premier et court bilan de la gestion municipale

Première constatation : la montée de l'insécurité !

Pour répondre à une boutade d'un élu d'opposition, ce n'est pas avec une politique de bobos et de « bons mots » en conseil municipal que vous ferez avancer les choses, les gens craignent pour leurs biens et leur sécurité personnelle, allez faire de bons mots en compagnie du Maire chez cette dame escroquée sous la menace et à son domicile qui a dû attendre 48 h pour pouvoir déposer plainte, faute de présence policière qualifiée sur site !

Allez donc expliquer à ce commerçant les récidives de cambriolages de son échoppe,

Allez donc rencontrer ces personnes dont les véhicules ont été vandalisés, juste pour ne citer que ces exemples et nous ne reviendrons pas sur les mêmes problèmes aux Garrigues ou à Mauguio intra-muros !

Quelle superbe réussite de la politique en matière de sécurité ! De « zone de sécurité prioritaire », nous sommes en « Reconquête de Territoires Républicains », nous avons grandi dans la montée de la délinquance, au même titre que tous les quartiers populaires de France et de Navarre ! Joli bilan ! Attendons maintenant la réalisation des annonces faites avec les renforts annoncés et leurs mises en œuvre !

Nous saurons poser les bonnes questions aux moments opportuns

En second lieu : La Font de Mauguio :

Ce sujet englobe plusieurs réflexions, nous n'en retiendrons que les plus importantes à nos yeux

-Les constructions : nous nous battons depuis le début sur le gigantisme de ce projet.

Depuis le début des travaux d'assainissement, les melgoriens commencent à se rendre compte des désagréments avec les soucis que ce projet engendre. Nous pensons que dans sa lubie et son idée fixe de constructions, le Maire vient d'ouvrir une boite de Pandore, liée au sentiment d'insécurité ressenti et vécu dans notre commune.

Avec un tel projet et bien que tous les moyens soient mis en œuvre pour nous faire croire que c'est pour le bien de la commune, Mauguio va devenir une cité dortoir, où il n'est pas certain que les nouveaux arrivants prendrons le temps de comprendre nos traditions par exemple.

N'oublions pas, comment se sont bâties les banlieues françaises, considérant en outre que très peu d'appartements sociaux seront attribués aux demandeurs melgoriens, quand au prix du M2 bâti, il ne permettra qu'à certains de pouvoir accéder à la propriétés.

-Les déplacements : Nous serions curieux de savoir si un élu s'est rendu à l'embranchement de la route de Lunel, la RD 189 et de l'avenue Jean Moulin pour constater les bouchons de circulation autour de la commune !

Et oui, tout le monde n'a pas la possibilité d'utiliser des déplacements doux, chères à notre Maire! imaginons quand les 700 appartements et même pas, uniquement les 230 premiers annoncés en réunion (alibi) publique seront construits ! Rien qu'avec cet argument, nous avons la démonstration que ce projet de la Font, est une erreur !

-Les problèmes des eaux de ruissellement, les inondations ! Même pas la peine d'en parler !!!!

Un mot aussi sur les projets de construction, encore, à Carnon !

Non M. le Maire, les Carnonnais ne veulent pas de votre capitainerie, ni de nouvelle gestion du Port par la SPLA ni aussi de votre projet de réhabilitation générale. Il y a d'autres priorités à Carnon , vous et vos élus locaux en êtes-vous conscient ? là est la question

Enfin et sur un plan plus général, nous ne prenons pas part aux grands débats qui s'organisent ici ou là, nous pensons qu'avant de faire de la Politique politicienne, il y a urgence à défendre notre commune et ses valeurs, c'est sur des actions réelles et concrètes effectuées sur site et sur une présence efficace auprès des habitants que les élections se gagneront .

Compte Rendu du Conseil Municipal

Compte Rendu du Conseil Municipal

Comme nous en avons pris l'habitude, nous vous rendons compte de nos interventions et suggestions, faites à l'occasion des débats

Si le Conseil était surtout orienté sur les finances de fonctionnement, certains points ont donné lieu à des interventions de notre part, dans la continuité de l'intérêt que nous portons à notre qualité de vie.

Tout d'abord, le renforcement des effectifs de Police et de Gendarmerie surtout Police puisque nécessitant un Budget municipal particulier.

Comment et pourquoi, questions que beaucoup pourraient se poser. Après que la commune a été classée en ZSP, les années précédents, suite à l'augmentation des cambriolages sur la commune, mais

avec la politique de sécurité menée, non seulement le nombre de cambriolages a explosé, mais associé à d'autres désagréments, agressions, vols et dégradations, du coup la commune a été classée en « Territoires de Reconquête Républicaine » au même titre que d'autres territoires anciennement classés en ZSP, avec Lunel, La Paillade ou le Petit Bar, thème déjà exposé dans un récent billet.

Faisant suite à notre courrier et devant l'échec de cette politique municipale la commune se voit dans l'obligation renforcer sa Police pour faire face à cette montée d'insécurité et pour pouvoir effectuer des rondes de nuit sur tout le territoire, les Garrigues presque systématiquement visitées et cambriolées, Carnon au cœur du débat et bien entendu Mauguio où beaucoup de nos concitoyens ont subi ce genre de désagrément.

Il faut signaler toutefois, que cette décision arrive à un an des élections ! le Maire profitant de cette aubaine ministérielle, mais Il aurait peut-être fallu la prendre bien avant !

Dans le cadre de ce renfort, outre les six policiers, nous avons demandé au Maire que les Gendarmes affectés à la brigade de Mauguio soient dépositaires de qualifications judiciaires pour, en autre, pouvoir prendre les plaintes et leur donner suite, malheureusement, le Maire a confondu Gendarmerie et Police Municipale, pour reprendre ses termes, la sécurité n'était pas sa priorité ! du coup, nous risquons plus d'avoir des réservistes pour faire le nombre, que de réels renforts. Espérons toutefois et pour le bien-vivre de la commune, que cette nouvelle orientation ministérielle soit mises en place rapidement et qu'elle portera ses fruits dans le temps à l'inverse de cette ZSP , poudre aux yeux, qui aura démontré son inefficacité,

Que dire des budgets présentés, nous savons qu'à des chiffres il est toujours facile de leur faire dire ce que l'on a envie, il parait que nous sommes sur une gestion saine, soit, nous n'avons pas assez de données à ce sujet pour pouvoir les contester

Un point particulier nous a pourtant interpellé, le nombre d'emprunts contractés par la commune dans le cadre de travaux à venir, soit au total 4000 000 d'euros , somme qui nous a parue excessive, nous 'avons pas manqué d'en faire la remarque, car, qui dit emprunts, dit remboursements et donc potentiellement augmentation des impôts ! À voir.

Autre point particulier, la nouvelle gestion du Port de Carnon que le Maire souhaiterait être reprise par la SPL de l'Or, aménagement.

D'après son exposé, le Maire reconnaît la très bonne gestion du Port dit en Régie, régie qui permet de gérer les bénéfices effectués, sans qu'ils ne soient reversés aux finances de la commune et ainsi, faire face aux frais généraux engendrés par l'entretien général du port, sans toucher au budget général.

Si cette gestion revient à la SPLA, ces bénéfices iront alors dans les caisses des finances de cette société, dont le Maire en est le Président, la SPLA et la commune pourrait donc utiliser ces fonds à d'autres orientations que le Port, il faudrait voter un nouveau budget de fonctionnement du Port dépendant complètement de la SPLA et donc de la Mairie.

Après réflexion, nous pensons que cette gestion ne serait qu'une sécurité pour la SPLA de pouvoir compter sur des fonds nouveaux afin palier à toutes éventualités de difficultés gestion, n'oublions pas les sommes énormes investies dans les cabinets d'études pour La Font de Mauguio. Affaire à suivre .


 


 

 

Insécurité Suite

Insécurité Suite

Nouvelle annonce dans les médias : le classement de Mauguio Lunel, au même titre que le secteur « Mosson » ou du « Petit Bar »de Montpellier, en « Quartiers de reconquête Républicaine » quel titre pompeux !

N'étions-nous pas déjà classé en « Zone de Sécurité prioritaire » ? à croire cette nouvelle définition de notre environnement, nous avons atteint un tel état d'insécurité que nous avons besoin aujourd'hui d'une reconquête Républicaine, pour espérer plus de sécurité pour nos familles et nos biens, alors plusieurs questions se posent :

Quelle a été la politique de prévention et de sécurité mise en œuvre par notre Maire depuis le classement en ZSP, sur initiative de notre Député alors socialiste, au constat du triste bilan constaté par les habitants sur le nombre, en constante progression, des actes délictueux, sur notre commune

Est-ce que les chiffres avancés régulièrement par le Maire en matière de baisse de la délinquance, n'étaient pas réels ?

Le renfort de Gendarmes annoncé, sera-t-il fait de militaires titulaires et habilités avec des compétences judiciaires ou de réservistes juste là, pour faire le nombre ! Et où seront-ils affectés Mauguio ou Lunel ?

Où en est-on de l'embauche de six nouveaux Policiers municipaux annoncé par le Maire dans la presse, rien n' est soumis au vote dans l'ordre du jour du Conseil Municipal du lundi 11, à ce sujet ! nous espérons que le Maire ne s'en tiendra pas à ce renfort aléatoire de gendarmes ! et renforcera réellement l'effectif de Police Municipale

Finalement, c'est l'image de Mauguio qui est encore ternie par ce classement, à trop vouloir minimiser et relativiser la réalité des faits, nous ne pensons pas que cette appellation soit un gage de garantie de sécurité pour la vente des terrains et des appartements de la Font Mauguio,

Dans le cadre de la mise en place de cette nouvelle Police, on nous parle de la "Police de Proximité", sur quels arguments, quelle expérience et quelles compétences !

Nous supposons que notre Député se base sur le rapport qu'il avait remis à l'ex ministre de l'Intérieur, sur la Police de Sécurité du Quotidien, doit-on lui rappeler, que c'est sur nos interventions et nos conseils, qu'il avait établi ce rapport à l'époque où nous étions des gens « fréquentables » professionnels dans la mise en place de cette Police, reconnus par notre expérience et notre réussite dans les quartiers difficiles ! Doit-on rappeler en outre que nous sommes les seuls élus d’opposition à avoir dénoncer cette situation d'insécurité dans notre commune

Nous attendrons de voir comment cette police sera mise en œuvre, nous attendrons de voir également si Carnon et les Écarts ne seront pas oubliés de jour comme de nuit. Nous espérons, pour la tranquillité de nos concitoyens que cette nouvelle mission de sécurité ne sera pas un échec, à l'image des résultats de la ZSP, ni juste de quoi tenter de rassurer les habitants sans suivi ni actions concrètes dans le temps, uniquement pour corroborer des effets d'annonces pré-électorales, nous serons à l'écoute des citoyens et contribuables de Mauguio-Carnon pour dénoncer les manquements aux engagements promis par les élus dans les médias et dans leurs discours de campagne


 

 

Insécurité, des Avancées.

Insécurité, des Avancées.

Comme souvent, c'est par notre média local que nous apprenons la décision du Maire d'embaucher six nouveaux gardes municipaux à Mauguio, nouvel argument de lutte contre l'insécurité grandissante sur l'ensemble de notre Commune.

Une telle annonce va dans le sens de l'action avec courriers, que nous avons initié auprès des différents décideurs, en effet , depuis que nous avons intégré le Conseil Municipal, en avril 2018, nous n'avons pas cessé de faire remonter ces dérives, telles que : cambriolages, vols, dégradations, voir agressions subies et vécues par nos concitoyens sur l'ensemble de la Commune

Nous constatons, qu'avec le peu de moyens dont nous disposons comparativement à d'autres, supportés par de puissants partis politiques, nous avons quand même pu, grâce à cette action et notre abnégation, faire orienter les décisions de la Mairie vers une réelle et rapide prise en compte des soucis de nos compatriotes, confrontés bien trop souvent à ces agressions, nous citerons Carnon et les Garrigues en priorité, bien que Mauguio ne soit pas en reste non plus !

Il est étonnant de constater que cette décision arrive inopinément, un an avant les futures élections municipales, à croire que cette insécurité n'aura pas été prise en compte auparavant et qu'il ne se serait rien passé durant les années précédentes à Mauguio-Carnon pourtant classé en ZSP du moins pour Mauguio.

Bien ! après cette bonne nouvelle, il faudra savoir comment seront employés ces agents, aura-t-on droit à des patrouilles de nuit, voir un service de nuit complet avec acceuil de plaignants, aura-t-on droit à une réponse rapide à un appel téléphonique dans un créneau horaire de 20h00 à 8h00 sur l'ensemble de la commune ?

Comment seront rémunérées les heures de nuits, quel sera le budget alloué à ce nouveau service.

Ces questions ne peuvent pas rester sans réponses, puisque la budgétisation de ces heures n'étaient pas prévues, jugées par l'exécutif trop excessives jusqu'à ce jour, et donc ce service de nuit n'était pas assuré ou très partiellement.

Nous continuerons à interpeller le Maire à ce sujet, pour avoir des réponses précises et par écrit si nécessaire, preuve que ce genre de correspondances affichées sur les réseaux sociaux, ont montré toutes leurs efficacités


 

 

Nouvelle Année, Poursuite de l'Action

Nouvelle Année, Poursuite de l'Action

En préambule de ce billet, toute l'équipe des cuisiniers se joint à moi pour vous souhaiter le meilleur du bon pour cette nouvelle année, que vous soyez amis, lecteurs ou visiteurs, vous serez toujours les bienvenus sur ce blog, qui soit dit en passant, va fêter ses sept ans d'existence.

Une année 2019 qui sera importante puisque transitoire avant les élections municipales de l'année suivante.

Les futurs candidats devront faire état de leurs actions, concrètes, surtout l'opposition et il sera intéressant d'entendre les arguments des uns et des autres, au delà d'effets d'annonces, comme par exemple les saisies des tribunaux, de la CADA , des Services Préfectoraux ou, tout simplement, les courriers adressés au Maire pour telle ou telle raison ainsi que les réponses reçues.

Les électeurs melgoriens et carnonnais seront, nous en sommes certains, surpris des réponses

En ce qui concerne la majorité, M.le Maire se réjouit d'avoir mis 10 ans pour arriver à ses fins du projet de la Font, sauf que sur les 6 000 000 d'euros investis en étude de ce projet, nous n'avons à ce jour, aucun retour de remboursement par les achats de terrains par exemple. Un emprunt sera-t-il nécessaire en 2019 pour rembourser ces fonds ? La question reste posée.

2019, une année importante, puisque nous devrions voir, peut-être, les prémices des constructions de la Font de Mauguio, encore faudra-t-il attendre la décision du Préfet pour valider le PLU et les décisions des différents tribunaux qui gèrent ou auront à gérer les litiges avec la Mairie sur l'achat des terrains ou les délivrances de permis de construire.

Mais, dans l'éventualité du début de ces travaux, M. le Maire, annonce qu'il va augmenter le nombre d'appartements sociaux, le montant à 30% au lieu des 20 imposés par la réglementation.

Mentionnons toutefois, qu'à la question que nous lui avons posée sur le pourcentage attribué aux melgoriens, le Maire n'a pas su ou voulu nous répondre, nous déclarant qu'il était dans l'impossibilité de nous donner un chiffre exacte, étrange puisque nous en avons pu l'obtenir auprès des services concernés, Mauguio devrait en bénéficier entre 5 à 7% à l'issue des commissions d'attribution.

Dont acte ! mais, en prenant en compte les 230 premiers appartements annoncés pour 2021, toujours par la Mairie, un petit décompte fait apparaître que 70 appartements seront qualifiés de « sociaux ». En fonction du pourcentage d'attribution, la commune ne pourra en bénéficier, au grand maximum que de 14 ! il nous reste donc 56 autres, mais attribués à qui ? Encore une question qui demande une réponse précise ! Ne parlons pas d'accession à la propriété, entre 3700 et 4500 euros le M2 peu de nos jeunes pourrons espérer s'établir à Mauguio !

Autre constat à l'occasion du dernier vote du conseil municipal après avoir abordé cette question, tandis qu'un élu d'opposition donnait sa procuration de vote au Maire, d'autres, par leurs abstentions, espéraient récupérer de l'électorat avec ces nouveaux arrivants, sauf qu'en 2021, il sera un an trop tard,à moins que cette attitude n'ouvre pour certains des opportunités de négociations en vue de2020

Un mot sur l’insécurité vécu autant à Carnon qu'aux Garrigues, nous attendons des résultats rapides, mais, les récents cambriolages constatés à Carnon nous font craindre que les actions évoquées par le Maire ne soient qu'un effet d'annonce une fois de plus.

comme vous le voyez, 2019 sera d'une grande importance.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site